Induction de l’ovulation

L'absence ou l'irrégularité d'ovulation, l’une des principales causes d’infertilité.

On peut remédier à l'absence ou à l'irrégularité de l'ovulation par la prise de certains médicaments (clomifène, létrozole) le plus souvent par voie orale. C’est ce qu’on appelle l’induction de l’ovulation.

Première étape d’une FIV, la stimulation de l’ovulation se fait le plus souvent par injection sous-cutanée de médicaments, en fonction du nombre d’ovules que l’on souhaite prélever.

Les médicaments utilisés pour stimuler l’ovulation en FIV sont les gonadotrophines, les agonistes et antagonistes de GnRH.

Plus les doses d’hormones injectées sont élevées, plus on obtient d’ovules. On contrôle de nos jours assez bien la réponse ovarienne à la thérapie.