Échecs répétés en FIV ?

On parle d’« échecs répétés d'implantation » lorsqu’un couple n’obtient pas de grossesse évolutive en fécondation in vitro, après trois ou quatre transferts d’embryons.

Les échecs répétés d'implantation peuvent être causés par :

  • Des anomalies génétiques de l’embryon : Une analyse chromosomique (caryotype) est d'abord généralement offerte au couple afin d'identifier une cause parentale potentielle. Il est aussi possible de réduire au maximum les risques d'anomalies en effectuant un test génétique préimplantatoire pour aneuploïdie  (TGP-A)
  • Le manque de réceptivité de l’endomètre : L'échec répété d'implantation peut être causé par une inflammation chronique de l'endomètre (endométrite) généralement diagnostiquée par une biopsie. Il peut être également causé par un désordre immunologique. À ce chapitre, Fertilys a effectué une percée scientifique importante. Son équipe de laboratoire a mis au point une technologie d’avant-garde qui module la réceptivité de la muqueuse utérine chez les femmes en cours de traitement de fécondation in vitro avec des échecs répétés. Ce traitement original d'immunomodulation de l’endomètredisponible chez Fertilys, favorise significativement les chances de devenir enceinte et de mener à terme la grossesse.
  • Une thrombophilie acquise telle que déterminée par un prélèvement sanguin chez la femme.

Il ne faut pas minimiser l’effet de l’échec d’un transfert d’embryon chez un couple. La nouvelle peut être difficile à assimiler. C'est pourquoi nous offrons un service d'accompagnement psychologique visant à vous aider à surmonter une telle épreuve.