Éléments clés du bilan de fertilité masculine

Chez Fertilys, l’évaluation de l’intégrité d’ADN spermatique est incluse dans le spermogramme de base. Grâce à ces deux analyses complémentaires, nous sommes en mesure de poser un diagnostic plus précis et de vous orienter vers le traitement le plus adéquat. Avec votre accord, nous déterminons également depuis peu le stress oxydatif dans le sperme.

L’ADN spermatique

La fonction première du spermatozoïde est de transporter l’ADN paternel jusqu’à l’ovule afin d’assurer la fécondation. Dans des conditions physiologiques normales, l’ADN du spermatozoïde est compacté, protégeant ainsi le génome lors du transit dans les voies génitales.

Il arrive parfois que l’ADN présente un défaut de compaction. Cela augmente alors le risque d’altération du matériel génétique. En effet, les risques de dénaturation et de fragmentation de l’ADN sont plus élevés et peuvent compromettre le potentiel de fécondation du spermatozoïde. Chez les hommes infertiles, 25 % présentent un niveau élevé de dommages de l’ADN. Parmi eux, seulement un sur 10 a un spermogramme normal.

Plusieurs facteurs peuvent être en cause :

  • Une infection
  • La température élevée des testicules
  • L'alimentation
  • La toxicomanie
  • Le tabagisme
  • L’exposition à des produits toxiques
  • L’âge avancé
  • La varicocèle (altération du flot sanguin dans les testicules et augmentation de leur température)

Évaluation de l’ADN

Le taux de fragmentation de l’ADN spermatique est mesuré en laboratoire par cytométrie en flux. Les cassures de l’ADN sont d’abord marquées par un produit fluorescent, qui se lie spécifiquement à l’ADN fragmenté. La fluorescence émise est ensuite détectée par un laser qui permet de quantifier les niveaux de fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes.