Témoignage: Pourquoi Dr Miron et l’équipe Fertilys sont si précieux ?

Danielle, nouvelle Maman, nous a offert un vibrant témoignage d’espoir et de résilience que nous tenions à partager avec vous.

Pourquoi Dr Miron et l’équipe Fertilys sont si précieux? – Parce que je partage avec eux la plus extraordinaire réalisation de ma vie, la plus attendue, la plus espérée, mais celle envers laquelle j’avais perdu confiance. Devenir maman!

En effet, j’ai eu un parcours plutôt difficile, rempli d’embûches, de difficultés, d’espoirs et de déceptions. Tout énumérer en détail serait beaucoup trop long…et plutôt déprimant. Je résumerai donc par 9 fausses couches, et une grossesse ectopique, étalés sur près de 10 ans de combat. Notre dernier coup de poing fut de devoir changer de clinique de fertilité pour des raisons hors de notre contrôle. Devoir pour une 3e fois raconter mon histoire et toutes mes étapes en fertilité, rebâtir un lien de confiance avec le médecin me frustraient et démoralisaient au plus haut point. Je veux juste avoir un bébé!!! C’est pourtant pas compliqué…c’est la vie après tout!!! Maudite vie, arrête donc de me placer des bâtons dans les roues!!
Après avoir craché mon venin à la vie, mon conjoint, nos deux embryons et moi nous sommes tournés vers la clinique Fertilys et le Dr Miron pour discuter d’un protocole de transfert de nos deux derniers espoirs (très minces espoirs). Après, on tir la « plug »! Ça n’a juste plus de sens de continuer…je vais y laisser ma peau!
Après avoir repassé avec Dr Miron mon dossier épais comme un annuaire téléphonique, nous consentons à aller de l’avant avec le transfert de mes deux derniers embryons. Dr Miron prends bien soin de gérer mes attentes et de m’expliquer que les statistiques ne jouent pas en ma faveur ( en effet…à 42 ans et une feuille de route plutôt sombre), j’en suis déjà trop au courant, mais j’apprécie sa transparence. Je le trouve d’un calme olympien ce Dr Miron….une approche douce et rassurante. Et son équipe, qui s’intéresse à mon histoire comme s’il s’agissait de la leur. Elles connaissent mon nom et m’accueillent chaleureusement à chaque visite. Wow!!
Après quelques examens, nous procédons, quelques semaines plus tard, au transfert d’embryons. Le tout se passe bien…comme ce fut le cas des 8 autres fois. Mon conjoint et moi retournons à la maison avec l’espoir quasi nul de recevoir de bonnes nouvelles dans deux semaines.
Le jour de la prise de sang pour savoir si je suis enceinte, on est pourtant fébriles! Comme quoi on garde toujours inconsciemment espoir. L’infirmière (la très gentille infirmière), nous accueille dans son bureau pour nous donner le résultat. Avant même de fermer la porte…elle flanche et s’exclame avec un immense sourire « C’est positif!! Un BHCG de 799!! Très, très enceinte!! ». Mon chum et moi sommes dans tous nos états! 799!!!! C’est de loin le BHCG le plus élevé et encourageant jamais eu! On pleure…je parle de mon chum et moi, mais aussi de toutes les filles de l’équipe. Un des moment les plus touchants de cette aventure.
Mais je sais trop bien que tout n’est pas encore gagné. Encore faut-il que ma grossesse évolue bien et ne s’interrompe pas. La première écho nous confirmera que tout se passe bien et que le petit coeur….oups, les petits coeurs battent bien. Et oui! Deux! Mon chum est sans connaissance, Dr Miron aussi, et moi je capote!! Deux semaines plus tard, nous apprendrons à l’écho que l’un des deux petits coeur s’est malheureusement arrêté. Nous sommes déçus, mais le 2e se développe bien et nous préférons mettre toutes nos énergies dans celui-ci. Après tout, mener un grossesse simple à terme serait déjà un miracle. Soyons donc réaliste et raisonnable.
Pour conclure, c’est avec mon petit amour de 15 semaines dans les bras que j’écris ces lignes. Les miracles existent!! Le 23 octobre dernier, je mettais au monde un magnifique garçon de 6.13lbs. Aucun mots ne peuvent exprimer l’amour, la fierté et la gratitude que nous ressentons. Je sais aujourd’hui pourquoi j’ai persisté dans la douleur et le désespoir. J’ai persisté parce que sans le réaliser, j’y croyais encore. J’ai persisté parce que rien n’est plus beau que de voir son bébé sourire. J’ai persisté parce que gagner dans l’adversité, c’est si, mais si gratifiant.
Dr Miron et l’équipe Fertilys occuperont à jamais une place spéciale dans mon coeur.
Merci d’exister!!
Danielle

Consultez notre section témoignages.

 

Laissez un commentaire

À lire aussi